16 mai 2016

Amoureux du cristal la boutique Vessiere Cristaux est faite pour vous !

Nouvel article un peu particulier puisqu’aujourd’hui j'aimerais vous présenter une boutique française qui est incontournable pour celles et ceux qui aiment les beaux objets et en particulier quand ils sont en cristal !


Il y a quelques semaines j'ai été contactée par Vessiere Cristaux. Autant vous dire qu'après avoir été approchée pour présenter ici des extensions de cheveux, des robes de cocktail ou bien des applis permettant d'acheter la robe de ma voisine du métro ( Autant de sujets qui n'ont absolument pas de place sur mon blog d’où leur inexistence. ) j'étais RAVIE d’intéresser cette boutique qui correspond tout à fait à ma ligne éditoriale ! 

Comme je tiens à être transparente et la plus honnête possible vis à vis de mes lecteurs n'allez pas chercher le placement de produit dans cet article ou que sais-je encore puisque de toute façon il n'est absolument pas sponsorisé et que le but était ailleurs. 

Néanmoins si je décide de dédier un article à Vessiere Cristaux c'est parce que les métiers d'art ont une grande importance sur ce blog et que les revendeurs ont aussi le droit à leur place notamment la maison Vessiere qui pourrait bien ravir les amoureux de beaux objets et de bijoux.  



En effet depuis 1882 cette boutique, spécialiste du cristal et située à Baccarat, vend au détail de précieux objets signés Lalique, Baccarat au encore Daum. Du bougeoir simple et sobre aux vases les plus extravagants il va sans dire que le site de la boutique n'est pas pauvre en choix puisqu'il regroupe un très grand nombre de pièces sans oublier les parfums !

3 mai 2016

GUEST POST - Nous avons marché sur les pas des déportés juifs.

Le témoignage et les photos qui suivent proviennent intégralement de ma sœur qui a accepté de partager sur mon blog sa journée passée à Auschwitz en Pologne avec sa classe de terminale. Merci de respecter cet article.

« Lorsque les professeurs nous ont proposés d'aller à Auschwitz j'ai tout de suite été intéressée. Il me semble qu'il est important d'y aller au moins une fois dans sa vie pour se rendre compte de l'atrocité de ce génocide. Cela m'a permis de mettre une image sur ce qu'on peut lire dans les livres et sur ce que nous pouvons apprendre au cours de notre scolarité.


La première étape de cette démarche citoyenne a été de visiter, vendredi 13 novembre 2015, le mémorial de la Shoah à Paris où nous avons visité le musée. Là-bas nous avons pu rencontrer Ester Senot, une survivante d'Auschwitz qui nous a raconté son histoire très touchante. On a pu interagir avec elle. C'était émouvant d'écouter son témoignage ; elle se rappelait de beaucoup de détails. 

Mardi 19 janvier nous nous sommes rendus à Auschwitz. Il avait neigé et malgré toutes les couches de vêtements que nous portions nous avions froid. Nous avons alors pensé à toutes ces personnes à peine vêtues.


La visite a commencé par les wagons à " bestiaux ". Le guide nous a expliqué que les déportés étaient entassés dans ces wagons et que certains mourraient pendant le trajet ou bien tombaient à l'ouverture des portes.

On ne peut pas imaginer la taille des camps si nous n'y allons pas. Arrivés au camp d'extermination nous avons été frappés par son immensité. Il s'étend à perte de vue. Nous avons alors marché sur les pas des déportés, constaté les conditions inhumaines dans lesquelles ils vivaient ou devrais-je dire tentaient de survivre, visité les baraquements où ils dormaient entassés à plusieurs dans des cases superposées. Une atmosphère pesante, oppressante régnait dans ces derniers.

28 avr. 2016

Food - Mes plaisirs Bordelais.

C'est avec cet article que s'achève mon séjour à Bordeaux. En cette fin d'année 2015, parce que c'était la période des fêtes et que je venais tout juste de signer mon CDI, c'était clairement no limit ! Accompagnée par un ami qui tout comme moi aime les bonnes choses et après l'attentat du 13 novembre, qui nous rappelle que nous ne sommes rien, je dois bien avouer que faire des économies n'était pas tellement notre priorité ... 

L'atelier de Frank 

Premier arrêt chez L'atelier de Franck où les plats sont délicieux ! Autant dire que je regrette le menu du 31 décembre ... Côté prix ne comptez pas vous en sortir pour 15 euros si vous voulez vraiment vous faire plaisir. Je n'ai plus les tarifs en tête mais L'atelier de Franck joue dans la cour de la gastronomie. Toutefois on nous a annoncé que tout allait changer notamment la carte afin de l'associer à la bistronomie, plus cool et détendu d'après les dires.

Sturia

Sturia pour son caviar, Sturia pour ses accompagnements de blinis à base de langoustine, yuzu, truffe blanche, algue et j'en passe ... Je dois dire que c'était une bonne découverte !